dimanche 23 mars 2014

NEPTUNIA

NEPTUNIA n°   273
 Sommaire   
la perte de la Lilloise       Bakhuizen.      association french lines.    lutte contre les sous-marins.
oeuvre de james Rassiat    le musée naval de la Spezia

jeudi 13 mars 2014

l'Amphitrite

le naufrage de l'Amphitrite   Gravure sur acier, gravée par Ruhierre d´après F. Perrot. 1837
http://www.lasemainedansleboulonnais.fr/actualite/boulogne/2009/02/11/article_l_incroyable_attitude_des_douaniers_lors.shtml




http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Boulogne_sur_Mer/actualite/Secteur_Boulogne_sur_Mer/2010/09/06/article_les-disparues-de-l-amphitrite-ne-sont-pl.shtml


http://fredericcuvillier.com/article-le-naufrage-de-l-amphitrite-fait-l-objet-d-un-livre-enquete-56607216.html



Quelles explications donner à un tel naufrage ? Qui étaient ces femmes ? N'auraient-elles pu être sauvées ? "Si" dirent les sauveteurs de la Société Humaine, qui, au péril de leur vie se portèrent au devant du navire.
Dans une minutieuse enquête socio-historique, Annpôl Kassis élucide les mystères de ce drame inédit, dans les annales maritimes de la "Navy" du Royaume-Uni.

mercredi 12 mars 2014

guerre de Crimée






le président Hollande menace  le président Poutine en cas d'annexion par la Russie de la Crimée
Pourtant il devrait relire la Campagne de Crimée de louis Noir, il verrait que la  France " a déja donnée"


Certes la France de 2014  possède une marine féminisée,une femme amirale,des femmes pilotes de chasse et d'hélicoptères,    les Cosaques incultes   seront  complètement désorientés face à nos amazonnes, on peut donc y aller une seconde fois.....







...Bombardement de SEBASTOPOL  en 1854   gravure sur bois imagerie

 Le siège de Sébastopol est l'épisode principal de la guerre de Crimée. Pénible et meurtrier, il dura onze mois, du 9 octobre 1854 au 11 septembre 1855. Le choléra, le scorbut et d’autres maladies firent de nombreux morts.
En septembre 1854, les troupes alliées) atteignirent la Crimée et commencèrent le siège de Sébastopol, port d'attache de la Marine impériale russe sur la mer Noire dont la flotte menaçait la Méditerranée, mais avant que la ville ne soit encerclée, l'armée impériale russe parvint à s'en échapper.
Au début du mois d'octobre, les troupes du génie françaises et britanniques utilisèrent deux bases : les Français principalement le port fortifié de la baie de Kamiech et les Britanniques la base de Balaclava où ils font construire une ligne de chemin de fer. Ensuite, la construction d'une ligne de siège commença autour des hauteurs de Cherson au sud de Sébastopol. Les troupes creusèrent des abris, des tranchées et installèrent leurs canons.





samedi 8 mars 2014

jacques Faizant et la marine
















Marins " Poutine doit garder la Crimée."

http://photographie-maritime.com/cartepostales/marine-imperiale-russe.html



Poutine ne peut pas priver sa marine de ses bases de Crimée,  s'agiter, comme certains le font , pour qu'il quitte  ses bases  ne sert à rien,elles sont fondamentales  pour l'ouverture de la Russie sur le monde maritime et on doit le comprendre