samedi 8 avril 2017

prix des gens de mer 2017






il faudrait rendre hommage à un vrai marin et non à un journaliste même si son style est moins bon

dimanche 2 avril 2017

mathieu françois Pidansat de Mairobert




Mathieu François PIDANSAT DE MAIROBERT (1707-1779). Principes sur la Marine, tirés des dépêches des ordres du Roi, donnés sous les ministères de MM. Colbert, de Seignelay, de Ponchartrain, père fils, du Conseil de la Marine de 1715 à 1726, et du comte de Morville, depuis 1669 jusqu en 1757. Sans lieu [Paris], ap. 1757. Manuscrit sur papier, 2 volumes petit in-folio de (131) ff. + (136) ff. + (131) ff. ; et (175) ff. + (149) ff. : plein veau marbré, dos lisses cloisonnés et richement ornés, pièce de titre en maroquin rouge, triple filet doré encadrant les plats, tranches dorées (reliure de l époque), accdts aux coiffes et coins. Chaque page est décorée d un cadre tracé à l encre à l intérieur duquel se trouve le texte manuscrit, rédigé en parfaite calligraphie d une lecture facile. Cette édition manuscrite retrace un demi-siècle de l histoire de la Marine française, tirée de la correspondance ministérielle. Elle n a pas été imprimée mais seulement été recopiée en plusieurs exemplaires destinés aux princes du sang et à divers hauts personnages. Est inscrit à la plume au bas du 2e feuillet de chaque volume de la bibliothèque de monsieur Le Guai premier commis de la marine . Cet exemplaire a donc appartenu à Charles-Cardin Le Guay, qui fit toute sa carrière dans l administration de la Marine. Elève puis écrivain ordinaire des galères à Marseille en 1736, il devint en 1742 écrivain principal des galères à la Cour, puis commissaire de la Marine à Brest, commissaire ordinaire de la Marine à la Cour en 1747, premier commis de la Marine au bureau des consulats de 1750 à 1773 et enfin intendant de la Marine chargé de l inspection du commerce maritime. Il décède en 1781. Trois autres manuscrits de ces Principes sur la Marine sont conservés dans les collections publiques : un exemplaire relié en maroquin au service historique de la Marine et deux aux Archives nationales - l un en cartonnage, l autre en demi-reliure. Enfin, 2 exemplaires aux armes, l un de Malesherbes et l autre du duc d Orléans, ont été récemment vendu. Littérateur français, Mathieu-François Pidansat de Mairobert a été amené de bonne heure à Paris où il fut élevé dans la maison de Mme Doublet de Persan. Il ne cessa de faire partie de la société littéraire qui se réunissait chez cette dame, et fut un des auteurs du journal manuscrit qu on y rédigeait. Amateur des nouveautés littéraires et dramatiques, il se trouva mêlé aux querelles des écrivains du temps. Il abordait aussi les questions politiques, et parait avoir tour à tour reçu les confidences de fonctionnaires importants, tels que Malesherbes, Sartines et Lenoir. Outre un emploi de censeur royal et le titre honorifique de secrétaire du roi, il fut secrétaire des commandements du duc de Chartres (depuis Philippe-Egalité). Il fut en 1779 compromis dans le procès du marquis de Brunoy, dont il se trouvait le créancier pour une somme considérable, et quoique, selon l opinion générale, il ne fût en cette affaire que le prête-nom d un haut personnage, le parlement lui infligea un blâme public, par arrêt du 27 mars 1779. Mairobert se crut déshonoré. Le soir même, il alla chez un baigneur, s ouvrit dans le bain les veines avec un rasoir, et acheva de s ôter la vie d un coup de pistolet. Il avait soixante-douze ans. Le curé de Saint-Eustache ne consentit à l inhumer qu après ordre exprès du roi. On a de ce publiciste: La querelle de M.M. de Voltaire et de Maupertuis (1753), in-8°; Les prophéties du grand prophète Monet (1753), in-8°; Lettres sur les véritables limites des possessions angloises et françoises en Amérique (1755), in-12°; Réponse aux écrits des anglois sur les limites de l Amérique angloise (1755), in-12°; Lettre à Mme de *** sur les affaires du jour, ou réflexions sur l usage qu on peut faire de la conquête de Minorque (1756), in-12°                     Estimation 2 000 - 3 000 € Lieu de vente Maître Philippe ROUILLAC et ROUILLAC Route de Blois 1, rue Albert Einstein 41100 Vendôme                          

vendredi 9 décembre 2016

vente "french lines"

French Lines ouvre ses locaux à l’occasion de ses ventes les 9 et 10 décembre 2016, au 54 rue Louis Richard au Havre. EXCEPTIONNEL : la grande réserve des collections sera ouverte et visitable par le public pendant les deux journées !


A l’occasion de ces ventes, les particuliers, les passionnés et les collectionneurs trouveront des photographies réalisées par le célèbre photographe Roger Schall (1904-1995) lors du voyage inaugural du légendaire paquebot Normandie en 1935. Les tirages seront exposés et mis en vente en même temps que des objets originaux provenant des plus emblématiques compagnies de la Marine marchande française : la Compagnie Générale Transatlantique, les Messageries Maritimes, la Compagnie Générale Maritime et la Société Nationale Corse Méditerranée.
Chacun pourra acquérir des pièces originales et à tous les prix : affiches anciennes, cartes postales, menus, médailles, revues, objets publicitaires ou encore pièces des arts de la table, parmi lesquelles l’emblématique service Art déco « Neuilly », conçu par la manufacture Ercuis pour le paquebot Normandie et utilisées à bord de ce paquebot de légende de 1935 à 1939.
De rares affiches d’époque des Messageries Maritimes, représentant ses plus beaux paquebots et évoquant ses destinations les plus lointaines dans l’océan Indien, en Amérique du Sud et en Extrême-Orient, seront proposées. Parmi les autres pièces disponibles, quelques-uns des fameux marque-pages dessinés par René Bouvard reprenant la forme des cheminées du paquebot France, mais aussi des cendriers bleus nuit décorés de la silhouette dorée du légendaire navire, des écorchés et autres rubans utilisés par la Transat pour assurer sa promotion, des menus des grands paquebots, véritables œuvres d’art encore vierges de toute inscription et décorés par de grands artistes. Citons enfin les éventails spécialement conçus par le peintre Albert Brenet, peintre officiel de la marine, ou divers dépliants publicitaires et actions des compagnies maritimes…
Toute une gamme de produits dérivés sera également proposée : papeterie, cartes postales et affiches inspirées de visuels originaux, reproductions de photographies et d’aquarelles, maquettes ainsi que de nombreux livres et revues consacrés aux compagnies maritimes et à l’histoire de la Marine marchande.
C’est une occasion rare de s’offrir ou d’offrir une partie de la mémoire des compagnies maritimes françaises à l’occasion des fêtes de fin d’année !
VENTES FRENCH LINES les 9 et 10 décembre 2016
De 10h à 19h sans interruption, parking gratuit sur site
54 rue Louis Richard
76600 LE HAVRE
Renseignements au 02 35 24 19 13

samedi 26 novembre 2016

ALGER en 1580



manuscrit "voyage sur l'Aveyron"




Robert surcouf









Fin du 18e siècle. La Révolution est en marche. Mais l Angleterre est maîtresse des mers. Le roi de France a recours à des armateurs privés qui offrent à des aventuriers la possibilité de s enrichir sur le dos de l ennemi. Ainsi est créée la course en mer. Un acte officiel, la « lettre de marque », en fixe le cadre légal. Les corsaires ne sont pas des pirates : ils ne peuvent attaquer que des bateaux en guerre avec leur pays, ou transportant des marchandises ennemies.
Or, tandis que la guerre navale se déchaîne, un jeune homme s'apprête à quitter Saint-Malo. Il deviendra un héros de légende... La terreur des océans et de l Angleterre... Un symbole de courage, d audace et d aventure, dont le nom claque comme une voile au vent... Surcouf ! Le Tigre des Mers ! Le futur « roi des corsaires » ! Et voici qu un mystérieux journaliste du Times, alors naissant, se lance sur ses traces..
.

vendredi 25 novembre 2016

vente de livres maritimes par AAMM

contact@aamm.fr

Pièces jointes 22 nov. (Il y a 3 jours)
À aamm-mail
Bonjour,
Vous trouverez dans la liste jointe une liste des ouvrages détenus en double par l'AAMM.
A l'approche des fêtes de fin d'année, vous pouvez faire plaisir à un de vos proches ou  à vous même.
Si vous souhaitez recevoir l'ouvrage par la poste, nous avons indiqué le coût du port pour chaque envoi (possibilité d'ajustement si plusieurs achats).
D'autres listes suivront dans les prochains jours.

Bien cordialement.
Secrétariat AAMM