vendredi 20 décembre 2013

nouveaux livres maritimes (contemporains)

À Paris, Marec, un ancien officier de la marine marchande, se promène le long des quais de la Seine avant d’aller à l’Opéra. Un souvenir se réveille au passage d’une péniche…
À bord du Marion Dufresne, il navigue vers les Kerguelen pour ravitailler les scientifiques isolés qui attendent depuis des semaines. Un appel d’urgence déroute le navire : un chalutier japonais est en perdition non loin des îles australes. À l’arrivée sur la zone, un tableau sinistre se profile… Marec Dévarenne ne reviendra pas indemne de cette mission.




Lauréat du prix Henri-Quéffelec 2013
Tous les étés, Roger Taylor part sur Mingming, un simple voilier de six mètres au gréement de jonque, pour une croisière de deux mois préparée durant les longs mois de l’hiver. Ces navigations vers l’Islande, Rockall, les îles Féroé, Jan Mayen, la glace du Groenland sont au programme de ce livre. Également, l’auteur nous raconte sa participation au dernier Jester Azores Challenge.
Roger Taylor écrit avec le rythme lent d’une traversée, avec une omniprésence de la mer et de la faune marine. Il nous fait partager ses joies extraordinaires, comme le pur plaisir de naviguer au milieu des glaces, ses moments de blues, ses journées sans vents, ses rencontres avec des hordes de globicéphales qui l’accompagnent pendant plusieurs heures… De nombreuses lignes sont dédiées à sa conception de la navigation à la voile en solitaire, à son approche de la sécurité et à sa vie à bord.
Ce récit est une approche originale de la mer, un ouvrage pour ceux qui aiment ou aimeraient naviguer, débarrassés des attributs superficiels en dehors des sentiers battus.
Titre original : "Mingming and the Art of Minimal Ocean Sailing"







Novembre 1799, au large du goulet de Brest, le capitaine Crochetout et son équipage combattent l’ennemi anglais venu en surnombre bloquer le port. La Brûle-Gueule, corvette de dix-huit canons, est seule face à trois navires surarmés. Une formidable bataille navale s’engage.
Cette action navale est située au seuil du coup d’État de Bonaparte, une période où la révolte gronde dans les campagnes bretonnes. Les chouans se mobilisent. Les Anglais préparent l’expédition du comte d’Artois qui doit débarquer sur la côte et tentent d’interdire l’accès à la rade de Brest.   





En 1782, l’expédition de Lapérouse dans la baie d’Hudson, Canada, est un épisode peu connu de la Guerre d'Indépendance américaine.
Alain Barrès présente plusieurs documents qui renouvellent notre connaissance de cet exploit maritime : les journaux et récits inédits de Lapérouse lui-même, de Monneron et de La Jaille, commandant l'Engageante. La redécouverte des témoignages des employés de la Compagnie de la baie d'Hudson enrichit utilement la version française des évènements.
Cette campagne précède et prépare le grand voyage autour du monde (1785-1788) et ouvre de nouvelles perspectives sur les personnalités de Lapérouse, Langle et Monneron.
Un rapide historique de la Compagnie de la baie d’Hudson rappelle ce que fut pendant plus d'un siècle la rivalité franco-anglaise dans cette région hostile et méconnue.

Préface de Marie-Christine Pestel, Présidente honoraire de l’Association Lapérouse Albi-France.



En 1740, durant la guerre de l'Angleterre avec l'Espagne, le commodore George Anson (1697-1762) reçoit l’ordre de mettre à la voile pour le Pacifique Sud avec une escadre de six navires afin de s’emparer d’un galion espagnol. L’expédition navale tourne vite au désastre. Les vaisseaux sont mal équipés ; les épidémies déciment les hommes d’équipage ; la saison des tempêtes aux alentours du cap Horn disperse la flotte. George Anson réussit à capturer le vaisseau espagnol et son trésor, puis rentre par le Pacifique et l’océan Indien non sans difficultés avec les Chinois.  
Cette circumnavigation de quatre années ramène Anson et une poignée d’hommes sur le sol anglais.
C’est, ce récit, recueilli à partir des journaux de bord, que raconte Richard Walter le sacristain du Centurion, navire du commodore, bien avant ceux des navigateurs et explorateurs : Louis-Antoine de Bougainville (1766 à 1769) et James Cook (trois voyages entre les années 1768 à 1780).












































dimanche 1 décembre 2013

Les Marabouts



Les Marabouts vénérés d'El Djezaïr: Sidi Ouali Dadda, Sidi Betka, Sidi Bou-Guedour, frappant la mer et provocant une tempête qui annéantit la flotte espagnole en 1541". Image populaire d'après la légende du naufrage des navires de Charles-Quint. Chromolithographie avec frise d'encadrement et double liseré doré, signé en bas à droite. Alger, Baconnier. Dim. 41x31cm. Encadré.




samedi 30 novembre 2013

bataille de Quianlong

CHINE      BATAILLE de QIANLONG   - «Traversée de l'Océan et Retour triomphal». Fin XVIIIème. Grande gravure au burin, sur papier Japon fort. Titre en chinois. Editée à PEKIN, en Chine. Marges. Il s'agit ici d'une des 12 impressions illustrant la campagne de 1787-1788 contre Taïwan au cours de laquelle les troupes chinoises, sous la conduite du général Fukang'an, vainquirent une insurrection armée à TAÏWAN contre le gouvernement Qing. (56 x 91)


blocus de Bayonne


vendredi 29 novembre 2013

Une quinzaine de prix littéraires concernant le monde maritime sont décernés chaque année en France.


.....................................................................................................................................................


 l’Académie de marine est dotée d’une véritable charte qui fut modifiée pour la dernière fois en 2005. Ses membres dont le recrutement a été élargi sont répartis en six sections. Son champ d'activités s’est accru pour couvrir toutes les activités à caractère maritime.
Conformément à ses statuts, l'Académie décerne chaque année lors de sa rentrée de l'automne des prix littéraires dont le Grand prix qui récompense « un ouvrage traitant tout sujet intéressant la marine ou la mer, paru au cours de l’année précédente et qui répond à son objectif : faire comprendre et aimer les choses de la mer et en développer le goût dans le public ».
Derniers lauréats
http://www.academiedemarine.com/
  • 2012 - Hervé Baudu - Traité de Manoeuvre
  • 2011 - Alain Quella-Villéger, Bruno Vercier - Loti dessinateur - Bleu autour
  • 2010 - Irène Frain – Les Naufragés de l’île Tromelin - Michel Lafon
  • 2009 – Roman Petroff – Marin Marie 1901-1987 - Un siècle d’aventures maritimes – Ancre de Marine
  • 2008 – Olivier Chapuis – Histoire de la cartographie marine et terrestre du littoral – Chasse-marée
  • 2007 – Jean-Christophe Fichou et Francis Dreyer – L’Histoire de tous les phares de France – Ouest France
  • 2006 - Jean-Michel Guhl - Le porte-avions Charles de Gaulle et son groupe aérien embarqué (tome 3 d'une série consacrée à ce porte-avions) - éditions S.P.E. Barthélémy
  • 2005 - Martin Motte - Une Éducation géostratégique. La pensée navale française, de la jeune école à 1914 - Économica
  • 2004 - Marc Soviche - 30 ans à la mer - du sextant au GPS - éditions Alan Sutton
  • 2003 - Bernard Cassagnou - Les Grandes mutations de la marine marchande française (1945-1995), thèse éditée par le Comité pour l'histoire économique et financière de la France
  • 2002 - Jean-Christophe Rufin - Rouge Brésil - Gallimard
  • 1998 - Pierre Paul Louis Miquel (1921-2002) - Eugène Isabey 1803-1886 - La Marine au XIX e siècle

...................................................................................................................................................









La commission « Livres de Mer » de l'association STW (Sail The World) est créée en 2003 et avec elle le prix Albatros qu'elle délivre chaque année. Les livres lus sont tous en rapport avec la mer, qu'ils soient récits de voyages, livres techniques, romans, récits historiques, vie de marin... Le prix Albatros est attribué à la suite d'une délibération de la commission en octobre et remis à l'auteur lors du salon nautique de Paris sur le stand de STW.
Lauréats :
  • 2012 - Ne laisse pas la mer t'avaler d'Alain Jégou - éditions des Ragosses
  • 2011 – Le rêve d’une île d’Olivier Le Carrer – éditions Glénat
  • 2010 – Indolents compagnons de voyage de Joël Simon – éditions Au vent des îles
  • 2009 – Tout autour du monde de Dee Caffari – éditions Arthaud
  • 2008 – Objets de Marins de Jacques de Certaines - éditions Ouest-France
  • 2007 – Mer des hommes de Jean-Michel Sauter – éditions Ancre de Marine
  • 2006 – Histoires de partir de Marie et Hervé Nieutin
  • 2005 – Je me souviens des hommes de Gildas Flahaut – éditions Jalans publications
  • 2004 – Lettres à un jeune navigateur de Pierre Mathiote
  • 2003 – Le Périple d’Ulysse de Jean Cuisenier


..................................................................................................................................................









association des écrivains de langue française, a été fondée en 1926 et regroupe un millier d’écrivains francophones. Parmi différents prix qu’elle décerne un grand prix de la mer a été créé en 1970 pour couronner un ouvrage consacré à la mer     http://www.adelf.info/

Derniers lauréats :
  • 2011 - Ex aequo Lodewijk Allaert – L'Instinct de la glisse – Transboreal – et Annpôl Kassis – Les Disparues de l'Amphitrite - Janus
  • 2010 – Jean-Pierre Ledru – Cap sur le déshonneur de l’Angleterre – La Découvrance
  • 2009 – Bernard du Boucheron – Vue mer – Gallimard
  • 2008 – Maud Fontenoy – Le Sel de la vie – Arthaud
  • 2007 – Catherine Reverzy – Anita Conti 20 000 lieues sur la mer – Odile Jacob
  • 2006 – Hubert Mingarelli – Océan Pacifique – Seuil
  • 2005 – Hugo Verlomme – L’Eau est là – Lattes


...................................................................................................................................................



le Cercle de la mer        http://www.cercledelamer.com/
est une association dont l’objet est de développer l’intérêt pour les choses de la mer et les activités qui s’y rapportent. Créé en 1983, son prix littéraire, décerné à l’automne, veut récompenser « la qualité littéraire d’un ouvrage (roman, récit, étude, biographie...) de nature à éveiller l’intérêt et l’attrait pour les choses de la mer ». Depuis 1997 est également primé un album illustré.
Derniers lauréats  :
  • 2012 - Marc Siguier - Cahier de l’été indien - éd. Jean-Claude Lattès
  • 2011 - François Adrien – L'Ombre de Némésis - Privat
  • 2010 – Bruno d'Halluin – Jon l’Islandais - Gaîa
  • 2009 – Olivier et Cécile de la Rochefoucauld – Les Enfants du large – Cherche Midi
  • 2008 – René Moniot-Beaumont – Histoire de la littérature maritime - La Découvrance
  • 2007 – Bernard Giraudeau - Dames de nage – Metaillé
  • 2006 – Isabelle Autissier – Kerguelen – Grasset
  • 2005 – Erik Orsenna – Portrait du Gulf Stream - Seuil
  • 2004 – Christian Buchet – Une Autre Histoire des océans et de l’homme – Robert Laffont
  • 2003 – Loïc Finaz – Nous avions accosté à Guayaquil – La Table Ronde
  • 2002 – Charles Claden – Au Bout de la remorque – Seuil
  • 2001 – Rémi Monaque – Latouche-Tréville l’amiral qui défiait Nelson – S.P.M


....................................................................................................................................................




Décerné dans le cadre du Festival mondial de l’image sous marine de Marseille (d'Antibes Juan-les-Pins jusqu'à 2009) le prix Corail du livre de mer, créé en 1982, récompense « un ouvrage de langue française, récit ou roman, d’une réelle qualité littéraire et ayant un rapport direct avec la mer ». Sont également décernés un prix du livre d’images sous marines et un prix du meilleur guide sous marin. Ces prix sont attribués durant le festival, fin octobre, début novembre.
http://www.prix-litteraires.net/prix/1029,prix-corail-du-livre.html
,
Derniers lauréats  :
  • 2012 - Francis Le Guen - Narcoses - Glénat
  • 2011 – François Feer – Les Poissons sont indomptables – Le Dilettante
  • 2010 – Olivier Bass - La Musique des Kerguelen – La Découvrance3
  • 2009 – Yann Quéffelec - Adieu au Bugaled Breizh - Rocher
  • 2008 – ouvrage collectif (association Salomon) - Le Mystère Lapérouse – de Conti
  • 2007 – Jean-Jacques Antier - Tempête sur Ar Men – Cité
  • 2006 – Jean-Claude Bianco4 et Philippe Cousin - Le Mystère englouti St Exupéry – Ramsay
  • 2005 – Hugo Verlomme – L’Eau est là – Lattes
  • 2004 – Tavae Raioaoa – Si loin du monde – Oh Editions





..................................................................................................................................................








Prix Écume de mer           http://www.merite-maritime.com/ecumedemer.htm

Créé par la Fédération nationale du Mérite maritime
et de la Médaille d’honneur des marins en 2007 pour « maintenir le cap littéraire des grands écrivains de mer de langue française », il couronne un « auteur de roman, récit, nouvelles, poésie, biographie, chant, bande dessinée, valorisant avec talent l’humanité maritime » publié dans les deux ans précédant le congrès annuel de la FNMM. Ce prix est remis en mai lors de ce congrès.

Derniers lauréats  :
  • 2012 - Jean Chatard - Les Marins, chants des équipages - La Découvrance
  • 2011 - François Adrien - L'Ombre de Némésis - Privat
  • 2010 – Olivier Bass – La Musique des Kerguelen - La Découvrance
  • 2009 – Michel Bougeard – Le Damné de Pennou Pell – La Découvrance
  • 2008 – Jean-Marc Soyez – La Ramandeuse – de Borée
  • 2007 – Laurent Maréchaux – Le Fils du dragon – Le Dilettante



.................................................................................................................................................



Prix Encre Marine                    http://www.fetedulivreduvar.fr/fr/autour/prix-encre-marine/

Créé en 1991 à l’initiative du Préfet maritime de la 3e Région, il est destiné à primer « un auteur français ou francophone, ayant publié dans l’année un ouvrage mettant particulièrement en valeur les thèmes de la mer et du monde maritime civil ou militaire ». Ce prix est remis en novembre à l’occasion du salon du livre de Toulon.
Derniers lauréats  :
  • 2012 - ouvrage collectif - Zeraq, la mer sur le vif - éd.l'Élocoquent
  • 2011 – Lydia Gaborit-Commard – La Mémoire de la mer – Albin Michel
  • 2010 - Marie-Isabelle Merle des Isles - Les Compagnons du Pourquoi Pas – Paulsen
  • 2009 – Gilles Lapouge – La Légende de la géographie – Albin Michel
  • 2008 – Isabelle Autissier et Lionel Daudet – Versant Océan – Grasset
  • 2007 – Gaëlle Nohant – L’Ancre des rêves – Laffont
  • 2006 – Laurent Mérer – Alindien – le Télégramme
  • 2005 – Érik Emptaz – La Malédiction de la Méduse – Grasset
  • 2004 - Patrick Poivre d'Arvor et Olivier Poivre d'Arvor - Pirates et Corsaires - Menges
  • 2003 - Pierre Schoendoerffer - L’Aile du Papillon - Grasset
  • 2002 - Bernard Giraudeau - Le Marin à l'ancre - Métailié



...................................................................................................................................................




Prix Eric Tabarly du Meilleur Livre de Mer  http://www.prix-litteraires.net/prix/1183,prix-eric-tabarly-du-meilleur-livre-de-mer.html

créé en 1981, le prix littéraire de l’Association des anciens élèves de l’École navale, visait à encourager parmi ses membres la production d’ouvrages littéraires. Rebaptisé Prix Éric Tabarly en 2009, il est maintenant ouvert à tous les ouvrages valorisant la mer.

Derniers lauréats :

  • 2013 - François Bellec - L'Arbre de nuit - Éditions Jean-Claude Lattès
  • 2012 - Élise Dürr, Collectif - Zeraq : La mer sur le vif - L'Elocoquent
  • 2011 - Emmanuel Desclèves – Le Peuple de l’Océan – L’Harmattan
  • 2010 -
  • 2009 – Isabelle Autissier – Seule la mer s’en souviendra – Grasset
  • 2008 – Olivier de Kersauson – Ocean’songs – Cherche Midi
  • 2007 – Norbert Murie – Octave Morillot : peintre de la Polynésie – ACR
  • 2006 – Laurent Mérer – Alindien – Le Télégramme
  • 2005 - Luc de Rancourt de Mimerand - décerné pour l'ensemble de son œuvre
  • 2005 - Bernard Klotz - Enfer au Paradis - Ardhan
  • 2004 - Bertrand de La Roncière - La reine Pomaré : Tahiti et l'Occident 1812-1877 - L'Harmattan (et mention spéciale à Bernard Prézelin - Flottes de combat - Ouest-France)
  • 2003 - Rémi Monaque - Latouche-Tréville, 1745-1804 : l'amiral qui défiait Nelson - SPM
  • 2002 - Hubert Granier - décerné pour l'ensemble de son œuvre

................................................................................................................................................

Créé en 1996, à l’initiative de la Droguerie de marine dans le cadre du festival Étonnants voyageurs de Saint-Malo, le prix Faubert de Coton était alors attribué, « à l’auteur d’un ouvrage de vulgarisation maritime ; qui soit un livre à la fois technique, didactique, et agréable à lire pour le plus large public8 » par un jury composé de personnalités du monde maritime, littéraire et journalistique. Le premier prix fut remis lors de l'édition 1996 du festival Étonnants Voyageurs. Un second fut remis à bord du ferry Bretagne à Portsmouth à l'automne 1997. Un faubert est dans l'ancien vocabulaire de marine « un faisceau de fils de caret qui, lié à un manche ou à une erse en filin, sert à laver ou à sécher les diverses parties d’un bâtiment, ce qui s’appelle fauberter, fauberder ou essarder. Le faubert de coton est également le symbole de La Droguerie de Marine.
Ce prix renait en 2005, toujours dans le cadre d'Étonnants Voyageurs et récompense désormais « un auteur ou traducteur contemporain d’un roman, récit, étude ou document récent ayant un caractère maritime ». Le prix veut valoriser « les différents aspects de la littérature liée à la mer ». Il est remis en mai lors du festival. Particularité les débats du jury sont public, et l'audience peut poser des questions et faire des remarques pendant les délibérations. En 2006, le prix est renommé prix des Gens de mer.
Derniers lauréats  :
  • 2012 - Jean Rolin - pour l’ensemble de son œuvre littéraire à caractère maritime
  • 2011 – Dominique Fortier - Du bon usage des étoiles – La table ronde
  • 2010 – Carsten Jensen – Nous les noyés - Libella
  • 2009 – Kersten Lund – Le Marin américain – Gaïa
  • 2008 – Benjamin Guerif – Les Naufragés du Rost – Rivage
  • 2007 – Herman Melville et Philippe Jaworski – Moby Dick – Pléiade
  • 2006 – Isabelle Autissier – Kerguelen – Grasset
  • 2005 – Redmond O'Hanlon – Atlantique Nord - Hoëbeke
Prix Faubert de Coton
  • 1997 - Dava Sobel - Longitude - Lattès
  • 1996 - Dominique Ehrard - Six Phares à découper - Ouest-France
..................................................................................................................................................










Prix Livre et Mer         http://www.livremer.org/
Créé en 1992 par le salon du livre maritime de Concarneau, et succédant au grand Prix du Livre Maritime, il regroupe :
  • le prix Henri Queffélec, couronnant le « meilleur roman français ou étranger donnant envie de découvrir la mer »
  • le prix du Beau livre maritime
  • le prix Écureuil (bande dessinée)
Ces prix sont attribués en avril durant le Salon
Derniers lauréats du prix Queffélec
  • 2012 - Bui Ngoc Tan - La Mer et le martin-pêcheur (trad. de Hà Tây) - Éditions de l'Aube
  • 2011 – Nicolas Grondin – L'Énigme de la Diane, De l'Iroise aux Caraïbes – Les Nouveaux Auteurs
  • 2010 – Isabelle Autissier – Seule la mer se souviendra – Grasset
  • 2009 – Claudie Gallay – Les Déferlantes – Rouergue
  • 2008 – Alain Jégou – Passe Ouest – Apogée
  • 2007 – Hubert Mingarelli – Océan Pacifique – Seuil
  • 2006 – Didier Decoin – Avec vue sur mer – NI


.......................................................................................................................................................




Prix du livre insulaire      http://www.livre-insulaire.fr/

Créé en 1999, le salon du livre insulaire, se tient en aout à Ouessant et couronne dans différentes catégories (beaux livres, poésie, policier, essai, fiction et jeunesse ) des livres récents écrits en français par des auteurs insulaires ou s’inspirant de la figure réelle ou imaginaire de l’île. Parmi ces prix figure le Grand Prix des îles du Ponant.
Derniers lauréats
  • 2012 - Karla Suarez - La Havane, année zéro, éd. Métaillié
  • 2011 – Christian Poslaniec et Bruno Doucey – Outre Mer Trois océans en poésie – éd Doucey
  • 2010 – Vincent Guigueno - Le Phare Amédée – Points de vue
  • 2009 – Rennie Pecqueux-Barboni – Costumes de Corse – Albiana
  • 2008 – Gerry L'Etang – La Peinture en Martinique – HC Editions
  • 2007 – Jean-Yves Quellec – Un moine à l’île de Quemenes – Les cahiers de Clérande
  • 2006 – Roger Boulay – Hula hula, pilou pilou, cannibales et vahinés – Chêne
  • 2005 – Frankétienne – décerné pour l'ensemble de son œuvre
  • 2004 – Davertige Anthologie secrète – Mémoire d'encrier
  • 2003 – Miquel Angel Riera – L'île Flaubert – Fédérop


.................................................................................................................................................


Créé en 1987 par l’Association centrale des officiers de réserve de l’armée de mer (ACORAM), ce prix qui avait pris le nom d’ « Amiral Frémy » en 1996, est devenu en 2009 le Prix Marine. Il vise à couronner un « ouvrage historique, littéraire, scientifique ou technique mettant en valeur le monde maritime militaire ou civil». Il est accompagné d'un prix « album » et d’un prix « bande dessinée ». Il est généralement attribué en novembre.
Derniers lauréats  :
  • 2012 - Alexandre Sheldon-Duplaix et Peter A. Hutchthausen – Guerre froide et espionnage naval – éd. Nouveau monde
  • 2011 – Nadine et Jean-Claude Forestier Blazart – Le Passage du Nord-Ouest – éd. G. Naef
  • 2010 – Jean-José Segeric – L’amiral Mahan et la puissance impériale américaine11,12 – Marines
  • 2009 - Isabelle Autissier – Seule la mer s’en souviendra – Grasset
  • 2008 - Claudie Gallay – Les Déferlantes – Rouergue
  • 2007 – Patrick Louvier – La Puissance navale et militaire britannique en Méditerranée - S.H.D.
  • 2006 - Patrick de Gmeline – Amyot d’Inville: Quatre frères pour la France - Herissey
  • 2005 - Hubert Juet - Clipperton, l'île de la Passion - Theles
  • 2004 - Gérard Fauconnier - Panama : Armand Reclus et le canal des deux océans - Atlantica
  • 2003 - Christian Buchet et Jean-Yves Nerzic - Marins et Flibustiers du Roi-Soleil, Carthagène 1697 - PyréGraph
  • 2002 - Philippe Masson - La Puissance maritime et navale au XXème siècle - Perrin

.....................................................................................................................................................

Créé en 2007 à l'initiative des associations de la Corderie royale et de l’Hermione, ce prix, rebaptisé Mémoires de la mer en 2011, veut encourager, historiens, romanciers, dessinateurs ou réalisateurs à raconter et enrichir la connaissance de l’aventure humaine de la mer Outre le livre, sont couronnés annuellement une bande dessinée, un film et une chanson.
Derniers lauréats  :

  • 2012 – Yves Le Corre – L'Ivre de mer – YLC éditions
  • 2011 – Alain Borer – Le Ciel & la carte : Carnet de voyage dans les mers du Sud à bord de La Boudeuse – Seuil
  • 2010 – Renaud Morieux – Une Mer pour deux royaumes : La Manche, frontière franco-anglaise (XVIIe-XVIIIe siècles) – Presses universitaires de Rennes
  • 2008 – Leila Maziane – Salé et ses corsaires (1666-1727) : Un port de course marocain au XVIIe siècle – Presses universitaires de Caen
  • 2007 - Anna Enquist - Le Retour - Actes Sud
  • 2006 - Michel L'Hour, Élisabeth Veyrat et Olivier Hulot -La Mer pour mémoire : Archéologie sous-marine des épaves atlantiques - éd. Somogy
  • 2005 - Serge Gruzinski - Les Quatre parties du monde - éd. de La Martinière




  • .......................................................................................................................................




Décerné par l’Association amicale des administrateurs des affaires maritimes ce prix, créé en 1985, récompense un « ouvrage (une œuvre depuis 2008) mettant en relief les activités maritimes et leur interactivité ». Alors nommé prix des Administrateurs des affaires maritimes, il a pris le nom de Prix Place de Fontenoy (où se trouve le ministère de la Marine) en 2008. Il est remis à l’occasion de l’Assemblée générale de l’association ou d’un événement maritime (salon Maritima en 2010, festival du Festival Livre & Mer de Concarneau en 2009).
Derniers lauréats  :
  • 2012 - Marie Destrée, peintre de Marine
  • 2011 – L'Almanach du Marin Breton
  • 2010 - Christophe Verdier et Maurice Duron – Quai des sirènes13 – Marine Éditions et Durand Cormier – Annuaire des navires de commerce
  • 2009 – Patrice Guillotreau – Mare economicum : Enjeux et avenir de la France maritime et littorale – PUR – et Jean-Pierre Duval – Marins pêcheurs de France - Pages
  • 2008 – Laurent Mérer – Préfet de la mer – Équateurs
  • 2007 – non décerné
  • 2006 – non décerné
  • 2005 – Dominique Lebrun – En mer avec Henri Landier – Omnibus



...................................................................................................................................................


Le Prix du Salon nautique Le Point créé en 2002 est devenu en 2008 le prix Livre du Nautic. Organisé par la Fédération des industries nautiques et le Syndicat national de l'édition, il récompense un roman, essai ou beau livre « ayant pour cadre ou sujet l’univers de la mer ». Il est décerné en décembre lors du salon nautique international de Paris.
Derniers lauréats :
  • 2012 - Philip Plisson - Les Marées, éd. du Chêne
  • 2011 - Michèle Polak et Alain Dugrand – Trésor des livres de mer - Hoebeke
  • 2010 - À l’occasion des 50 ans du salon, le prix est remplacé cette année là par une sélection de 50 ouvrages maritimes ayant marqué ces années
  • 2009 – Pierre Borhan – L’Art de la mer – Arthaud
  • 2008 – Jean-Pierre Duval – Marins pêcheurs – Pages
  • 2007 – Romain Vergé et Pierre-Emmanuel Chaillon – Océan monde regard austral – Cacrimbo
  • 2006 – Jean Raspail – En Canot sur les chemins d’eau du roi – Albin Michel
  • 2005 – Bernard Dussol – La dernière aventure de la Calypso : Plongée au cœur de l'héritage Cousteau – Glénat









..................................................................................................................................................





Prix Vent du large      http://www.livre-mer-noirmoutier.com/
Créé en 2007 dans le cadre du Salon du livre de mer de l’île de Noirmoutier. Outre un prix « beau livre de mer » et un prix « bulles de mer », le prix Marc Elder récompense un ouvrage littéraire maritime.
Derniers lauréats  :
  • 2012 - Pas d'attribution de prix, ni de tenue du salon (prochain en juin 2013)
  • 2011 - Pas d'attribution de prix, ni de tenue du salon
  • 2010 – Isabelle Autissier – Seule la mer s’en souviendra – Grasset
  • 2009 – Olivier de Kersauson – Ocean’songs – L’Harmattan
  • 2008 – Jean Bulot – Capitaine Tempête - éd des Équateurs