samedi 12 janvier 2008

sabordage de la flotte francaise

Le livre de Etienne Schumberger ( 91 ans ,officier de marine des FNFL.) met le point final à la compréhension du rôle de la marine française durant la dernière guerre contre l'Allemagne.
Chronologie:septembre 1939 l'entrée en guerre.
mai 1940 Dunkerque.la marine va combattre avec courage durant cette période.
Juin 1940 La France(armée de terre et de l'air) est défaite,elle demande l'armistice,
Paris est occupée. Mais la marine a peu souffert!
Appel de De Gaulle.
Juillet 1940 Catapult- Mers el Kebir- Alexandrie.
année 1941 le Maréchal Pétain. gouverne de Vichy avec l'Amiral Darlan ( son dauphin)
07 décembre Pearl Harbor.(Entrée en guerre des USA le 11)
En Angleterre les forces navales françaises libres vont continuer le combat
mais avec tres peu de navires et d'équipages,la plupart des officiers de marine obeissent à Vichy.
Année 1942. 08 novembre Débarquement US en Afrique du nord
27 novembre sabordage de la flotte.
De la signature de l'armistice en 1940 jusqu'au sabordage de fin 1942 la flotte française,"marine de Darlan" rigide, a été incapable d'avoir le moindre recul, pratiquement intacte elle a été détruite sans combattre.
Juillet 1943 Débarquement des alliés en Sicile.
06 juin 1944 Débarquement en Normandie.
-------------------------------------------------------------------------------------------------
Les livres ci-dessus en vente sur le site librairie-marine.com permettent de comprendre ce drame de la marine française et ce deshonneur, en effet les auteurs, sont ,soit des sympathisants de Vichy,soit des acteurs importants du drame (comme Auphan) soit des héros de la France libre (comme Schlumberger) .
" L ' honneur ,la patrie,le sens du devoir" n'avaient absolument pas le même sens suivant les acteurs de ce drame.
Apres la guerre il y a eut une bibliographie importante sur ce triste sujet.
Du coté de Vichy.(ils sont nombreux a essayer de justifier l'inaction par l'honneur. l' obéissance à Darlan...)Amiral Auphan "La marine française dans la seconde guerre mondiale"
" l'honneur de servir"
Amiral Godfroy "l'aventure de la force X"
Amiral Moreau "les derniers jours de Darlan"
commandant Debat "Marine oblige"
Du coté des FNFL. Le courage ,les convois en Atlantique nord,etc....
Commandant Etienne Schlumberger "Combats et l'honneur des FNFL"
Amiral Wassilieff "Un pavillon sans tache".
Honoré d'estienne d'Orves "Resistance"
Amiral Thierry d'Argenlieu: "Souvenir de guerre"
journalistes ,temoins, et historiens voulant nous expliquer!.
claude Huan "Darlan"
Kammerer "la passion de la flotte française"
jules Roy "une affaire d'honneur".
jean-jacques Antier "les sous-marins français en 1939/1945
Jean Boutron "De Mers el Kebir à Londres"
pierre Drouin "l'Impossible et l'espoir".
Hannsjorg Kowark "Hitler et la Flotte française"
philippe Masson "La marine française et la guerre 1939-1945."








http://librairie-marine.com/documents/guerre_1939_1945/guerre-1939-1945.htmlhttp://librairie-marine.com/documents/guerre_1939_1945/guerre-1939-1945.html




5 commentaires:

claude toulonnais a dit…

monsieur
Je suis né à Toulon le 29 novembre 1942 soit deux jours apres le sabordage ,enfant j'ai vu dans le port et la rade les coques de navires a l'envers. Vous avez raison de dire que pour l'enfant que j était cela était incompréhensible,mais ayant préparé Navale j'ai compris qu'il y avait un état d esprit assez spécial dans la Royale ,le mot honneur justifiait n'importe quel aveuglement

J'ai vécu cela a dit…

ne nous cachons pas la vérité,les officiers et équipages de Toulon (alors que le pays était envahi) pouvaient à l'heure du "dégagé"comme on disait ,rentrer tranquillement à la maison retrouver bobonne et les enfants,la solde tombait régulièrement,aller à l'aventure continuer la lutte et tout ce confort s'écroulait,au début les anglais risquaient de perdre la guerre, il était donc stupide de quitter le ronronement de l'obeissance penarde.

un anglophobe a dit…

TRAFALGAR était encore dans la tête de de Laborde!!

jean charles C a dit…

En 1950/ 1954/1955 Abrial,Auphan,Bléhaut, Estéva Godfroy,Laborde sont amnistiés comme quoi la page était tounée sur ce drame

lecteur de paul Chack a dit…

L'officier de marine écrivain patriote convaincu,qui a écrit de nombreux livres glorifiant la marine
mais qui avait une position anti communiste et peut être un peu trop allemande,a lui été condamné à mort et fusillé!! comme quoi il était plus grave d'ètre anti communiste que de saborder une flotte !!
les mots encore les mots
(De Gaulle voulait le gracier mais les communistes voulaient se venger...il fallait des exemples..la chasse aux sorcières c'est de tous les temps)