lundi 31 octobre 2011

Nouveau livre maritime (contemporain)

Résumé
« Après quelques questions d’usage sur ma famille et mes études, le gradé qui était devant
moi me demanda ce que je voulais faire dans la Marine Nationale. Sans complexe ni
hésitation je lui répondis : « nageur de combat. »
« Maurice, viens vite voir, nous avons un plaisantin », dit-il en s’adressant à un de ses
collègues qui se trouvait dans la salle. Tu veux être… ? Tu sais de quoi tu parles ? »
1965, Jean-Pierre Roybon, jeune toulonnais de tout juste dix-sept ans et fou de plongée sousmarine,
fait ses « trois jours » de sélection en vue de s’engager dans la Marine. Un brin
goguenard, le recruteur lui détaille les degrés de la très haute échelle, aux barreaux plutôt
glissants, qui lui permettrait d’accéder à son rêve : d’abord le brevet élémentaire de fusiliermarin
à l’école de Lorient, puis le redoutable stage commando, le même que celui que
passaient, un peu plus de vingt ans plus tôt, les hommes du commandant Kieffer avant de
débarquer en Normandie, ensuite le brevet parachutiste, à Pau, quelques mois très actif au
sein d’un commando de la Marine, et la possibilité d’accéder, peut-être, au cours de plongeur
de bord, lequel pouvait, toujours éventuellement, permettre d’accéder aux épreuves de
sélection du cours de nageur de combat. Si par hasard on avait survécu à tout cela sans faire
le fatal faux-pas sanctionné par un verdict d’inaptitude, alors on accédait au cours lui-même :
sept mois de labeurs et d’efforts acharnés sous la menace de l’exclusion définitive toujours
possible, jusqu’au dernier jour, avant de recevoir enfin l’insigne tant convoité aux deux
hippocampes ailés et le numéro de brevet qui faisait de vous un nageur de combat.
L’auteur
Né en 1948 à Toulon, quartier du Mourillon, Jean-Pierre Roybon
entre dans la Marine en 1965. Fusilier-Marin, certifié commando,
il est affecté au Commando de Monfort avant de pouvoir accéder
au cours de Nageur de Combat, dont il sort certifié en 1968. Il est
alors affecté au Commando Hubert, à Saint-Mandrier. Mais à la
suite d’un tragique événement familial, qu’il raconte dans son
livre, il prend la décision d’écourter sa carrière militaire et quitte
l’uniforme en 1972 pour devenir plongeur professionnel pour la
Direction des Travaux Maritimes, carrière qui le mènera jusqu’en
Polynésie.
Jean-Pierre Roybon raconte avec une verve joyeuse et décapante, écrivant comme il parle
avec son bel accent méridional qui fleure bon le thym et la farigoulette, en particulier
lorsqu’il raconte, en bon toulonnais, ses « coups » dans le fameux « Chicago », basse-ville et
quartier « chaud » du Toulon de l’époque. C’est sans la moindre exagération en revanche, ni
la plus petite rodomontade, qu’il décrit son entraînement et les techniques employées.
Un précieux et très complet récit de souvenirs de la vie d’un nageur de combat.
Jean-Pierre Roybon méritera son rêve en surmontant toutes ces
épreuves, et le raconte sans forfanterie, car ce n’est pas
seulement son aventure qu’il évoque, mais aussi celle de tous
ceux qui sont entrés dans la vie par la dure école des fusiliersmarins,
qu’ils aient ou non atteint, comme lui, le plus haut
degré de ce podium. Il décrit son parcours pour devenir le
nageur de combat n°407 (moins de 1 000 à ce jour), puis.........



 Infos pratiques
. Livre broché 450 pages
. Format : 14,8 x 21 cm
. Cahier photo hors texte de
8 pages
. Prix : 20 € TTC
(18,96 HT / TVA 5,5 %)

samedi 29 octobre 2011

Romans inspirés par la menace des sous-marins nucléaires

SEAWOLF
Guerre froide
Drame sur le TERRIFIANT.
OCTOBRE ROUGE.
OCTOBRE ROUGE
Coulez le POTEMKINE.
Un sous-marin sans équipage.
TYPHON
Les ROMNS inspirés par la menace des sous-marins nucléaires spont tres nombreux (ainsi que les films d'ailleurs)
Au seuil de l' enfer.
Livres en vente 10 euros sur la page :  http://photographie-maritime.com/cartepostales/sous-marins-documents.html

http://sousmarin.chez.com/accid.htm

samedi 22 octobre 2011

Le Japon et l'Occident.

1639:   édit impérial:"A l'avenir ,et aussi longtemps que le soleil éclairera le monde,que personne ne s'avise d'accoster le Japon,même en qualité d'ambassadeur  et cet ordre ne sera jamais enfreint,sous peine de mort"...Cela va entrainer un immobilisme jusqu'en 1848.
En 1542 trois marins portugais débarquent pourtant.Le jésuite françois Xavier va évangéliser le Japon.,
-Mais comment l'Espagne est-elle arrivée à posséder de si vastes territoires?demanda un Japonais
--Le pilote répondit que,    "partout,les missionnaires avaient montré la route aux soldats"
Au Japon il y avait un comptoir hollandais(protestant) à Hirado,ils vont influencer le shogoun
En 1616 édit prévoyant la peine de mort contre les chrétiens.   En 1635   80.000 martyrs

Ambassade mémorable de la compagnie des Indes Orientales des Provinces Unies,vers les empereurs du Japon 1680
les hollandais avaient obtenus une petite parcelle de 200x80m avec interdiction de s'étendre,sauf un jour ou ils étaient autorisés à saluer le Shogun,pour le commerce uniquement 7 navires par an.

jeudi 20 octobre 2011

le roman maritime

Ce genre de livre édité par les éditions Mame  été l'objet de nombreuses récompenses lors de la distribution des prix en fin d'année scolaire
http://librairie-marine.com/documents/romans/roman-maritime.htm

mercredi 19 octobre 2011

Le Japon forcé s'ouvre aux blancs ( par l'estampe japonaise)

 DAI OBAN TATE E       Nagasaki navire amiral battant le pavillon de plusieurs nationalités (anglaise-hollandaise- russe)  XIXém siècle  estampe japonaise   en haut à droite inscription  Vreemde  Groote   




LeJapon forcé à s'ouvrir aux blancs









Nagasaki-e  Dai OBAN Yoko E   Estampe représentant un cortège d'officiers anglais XIXém siècle

mardi 18 octobre 2011

congé de forçat

département de la marine  -Congé de forçat-
http://historic-marine-france.com/thematique/galere-galeriens.htm

Une belle vignette marine

 
sur les documents anciens il y avait souvent de belles" vignettes" comme en-tête des lettres administratives
(on est loin de la  sécheresse du XXI ém  siècle  publiée par les administrations)
voir le livre "Les vignettes emblématiques sous la Révolution" par Auguste Boppe et Raoul Bonnet  éditeur Berger-Levrault 1911

NEPTUNIA

Le numéro 263 de la revue  NEPTUNIA est sorti
revue trimestrielle publiée par l'Association des amis du musée de la maribne (fondée en 1946)

lundi 17 octobre 2011

Voyages -explorations,livres.Manuscrits vente étude Bergé

http://catalogue.gazette-drouot.com/index.jsp?id=10162&lng=fr 
Le vendredi 4  novembre 2011 l'étude pierre Bergé va effectuer  la vente exceptionnelle de la collection
JP Morin Voyages explorations livres manuscrits estampes dessins photographies objets d'ethnographie
























                                          La marine est tres présente dans cette vente
catalogue et résultats consultables en ligne http://www.pba-auctions.com 
  http://www.pba-auctions.com/html/detailActualite.jsp?idActu=1752