samedi 26 novembre 2016

Robert surcouf









Fin du 18e siècle. La Révolution est en marche. Mais l Angleterre est maîtresse des mers. Le roi de France a recours à des armateurs privés qui offrent à des aventuriers la possibilité de s enrichir sur le dos de l ennemi. Ainsi est créée la course en mer. Un acte officiel, la « lettre de marque », en fixe le cadre légal. Les corsaires ne sont pas des pirates : ils ne peuvent attaquer que des bateaux en guerre avec leur pays, ou transportant des marchandises ennemies.
Or, tandis que la guerre navale se déchaîne, un jeune homme s'apprête à quitter Saint-Malo. Il deviendra un héros de légende... La terreur des océans et de l Angleterre... Un symbole de courage, d audace et d aventure, dont le nom claque comme une voile au vent... Surcouf ! Le Tigre des Mers ! Le futur « roi des corsaires » ! Et voici qu un mystérieux journaliste du Times, alors naissant, se lance sur ses traces..
.

Aucun commentaire: